Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2013

L'échec doit t-il être autant sanctionné !!!

Bonjour à tous,

 Un sujet particulier me tient à coeur depuis longtemps mais je dois avouer que je n'osais en parler peut être parce que une espèce de honte doit toucher ceux qui en ont été victimes, d'un dépot de bilan débouchant sur une liquidation judiciaire.

Quel sujet délicat quand on sait que cette situation met dans l'embarras souvent bon nombre de créanciers mais un facteur important doit être pris en compte la liquidation judiciaire ou la faillite personnellle sont t-elles liées à une conjoncture économique terrible, à des fautes de gestion ou dans le cas d'un individu, d'une famille, a une perte d'emploi ou au fait d'avoir fait des crédits trop nombreux non justifiés.

Une distinction importante doit être faite et il serait bon de différencier le conjoncturel du structurel car en effet le chef d'une petite entreprise, le commerçant, l'artisan perdant des marchés importants, se voyant concurencer par des géants de la grande distribution distribuant des produits venant de l'étranger ayant une main d'oeuvre à bas prix ou le pauvre salarié perdant son travail parce que l'entreprise dans laquelle il travaillait depuis 20 ans a déposé le bilan, doit t-il perdre pendant plus de cinq ans ses droits à un compte bancaire, une carte bleue, un chèquier, au crédit  ?

Le petit chef d'entreprise, le commerçant, l'artisan, les salariés de ces dernières ont à faire face dans bien des cas à une concurence farouche, déloyale de multinationales qui ont les moyens de délocaliser leur production dans des pays à faible cout de main d'oeuvre, pour ensuite venir revendre leurs produits chez nous c'est scandaleux !!!

Nous sommes les propres victimes du système et gavons ceux qui ne le méritent pas, un sursaut nationale, européen doit être mis en place et devons protéger notre économie, notre bonne vieille Europe car c'est par elle que viendra notre force non par notre bonne vieille France trop faible aujourd'hui mais je reviendrai dans un autre article sur le fonctionnement de l'Europe.

Revenons quand même à celui qui a perdu son droit au crédit, à un compte etc... et qui retrouve un travail en CDI, pourquoi n'a t-il pas le droit après quelques mois d'activité dans sa nouvelle entreprise de recourir au crédit pour peut être apurer une partie de sa dette et ainsi contenter des créanciers qui ne voient dans le système actuel pas l'ombre d'un euro une fois la liquidation faite car le seul à prendre de l'argent est le liquidateur judiciaire qui fait partie des plus grosses déclarations fiscales des départements et vit sur la misère des autres, proprement honteux !!!

Aux Etats unis, un chef d'entreprise qui dépose le bilan plusieurs fois est considéré comme quelqu'un sachant gérer et rien ne s'oppose à un prêt si son nouveau projet est solide; en France on vous condamne pendant cinq ans, voir plus car je soupçonne les banques d'avoir un fichier parallèle secret qu'elles conservent plus longtemps.

Une vraie réforme doit être mise en place car si l'Etat Français a sauvé les banques, ne se doit t-il pas de sauver les citoyens qui sont les banques car sans nos avoirs, que seraient t-elles ?

Si vous êtes Députés, Sénateurs, Conseillers générals, Maires ou décideurs, emparez vous de ce sujet car il pourra sauver en partie la France, en évitant de mettre à la rue tout un tas de braves gens qui ne seront plus à la charge du système et feront économiser des millions d'euros.

 

Cordialement.

 

Chronicman

 

 

 

 

 

00:39 Publié dans Finance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.