Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2012

M.HOLLANDE, MAIS QUI VOUS CONSEILLE ?

Bonjour à tous,

Et oui ça n'est plus possible !!!  il y a urgence d'interpeller le Président de la République sur le contenu d'un projet loi devant être mis en place au plus vite, on parle de la rentrée,  par certains hauts fonctionnaires socialistes,  projet de loi de finances 2012 visant à plafonner à 10 000 euros la réduction d'impôt sur le revenu.

BERCY envisage, y réfléchit et nos chers hauts fonctionnaires n'ont pas vu plus loin que le bout de leur nez comme d'habitude.

Comment peut-on vouloir plafonner la réduction d'impôt quand on sait que certains dispositifs de lois permettent de réduire pour certaines familles jusqu'à 8000 euros d'impôt par an   (loi SCELLIER par exemple qui a généré plus de 200 000 emplois dans le bâtiment) et que ces dernières emploient des salariés à domicile en les payant par des temps complets ou partiels  pour bénéficier de la réduction supplémentaire d'impôts liée aux emplois à domicile.

L'addition de dispositifs fiscaux ne se ferait donc plus et mettrait à la rue bon nombre de salariès à domicile.

Et oui, il est vrai, que si on a l'impression que certains profitent du système depuis la nuit des temps, il y a toujours eu dans notre pays des gens très riches, riches ou moins riches, qui par le jeu des dispositifs fiscaux créent des milliers d'emplois à des milliers de Français.

Beaucoup de classes moyennes bénéficient du système quand les deux époux travaillent.

Le plafonnement de l'impôt en France a 10000 euros sera générateur M.le Président, par centaines de milliers, de nouvelles inscriptions chez Pôle emploi et générera de nouveau du travail au noir.

Les chiffres du chômage vont exploser et ce que vous pensez gagner d'un coté en faisant rentrer plus de recettes fiscales, vous allez le dépenser en gérant une nouvelle classe d'age de chômeurs qui se trouvent entre 25 et 50 ans qui étaient bien contents de leur job à domicile.

Ils vont travailler au noir et dans le même temps bénéficier de tous les minima sociaux, ce qui coûtera un argent fou à l'état.

Non M.le Président, vos conseillers ne vous conseillent pas, ils vous trompent comme il en ont trompé beaucoup et ne croyez surtout pas que c'est par l'impôt sur le revenu que vous réduirez les déficits de l'Etat car le mal est plus profond, il est viscéral, ancré dans les mentalités des fonctionnaires qui vous entourent et qui croient détenir la vérité.

Ecouter un peu plus les gens de la base et vous en sortirez grandi et puis lisez plus souvent lepepincaennais qui pourra certainement vous donner quelques idées quant aux réductions à faire dans les budgets de vos Ministères, j'y ai consacré un article d'ailleurs que vous pourrez retrouver dans les publications.

Juste un exemple, votre Ministre de la santé s'attaque aux dépassements d'honoraires des spécialistes qui abusent du système et se nourrissent grassement sur le dos de la sécurité sociale mais aussi des patients (aura t-elle le courage de continuer et d'aller jusqu'au bout ?), et bien ne pourrait t-on pas imaginer une taxe de 50% sur ces derniers puisque souvent injustifiés qui viendrait combler le trou de la sécu, ne gagnent t-ils pas assez ces spécialistes ?

En conclusion, je pense qu'il va falloir M.LE Président faire des coupes sombres dans beaucoup d'avantages acquis qui coûtent chers à la société Française et même si ces gens qui en bénéficient, font partie de votre électorat, il faudra réformer, en aurez vous le courage ?

Cdt.

CHRONICMAN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.