Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2011

UN SYSTEME BANCAIRE A REFORMER !!!

Combien de victimes de notre système bancaire?

Tous les jours, bon nombre de Francais à court de trésorerie utilisent une facilité de caisse à défaut de fonds permettant de couvrir leur compte dans un délai normal.
La banque leur accorde cette facilité de caisse en facturant des agios, fait jusque là normal mais dés que cette facilité est dépassée, elle facture en sus des commissions d'intervention importantes par écriture, ce qui devient moins normal. Elle rend en conséquence le passage en situation créditrice du client beaucoup plus difficile.

Le client, sur plusieurs mois, n'arrive plus à retrouver une situation normale et accroît ses difficultés. Les commissions d'intervention peuvent parfois atteindre des sommes extrèmement importantes, alors que légalement la Banque aurait dû contacter le client et lui proposer un prêt pour couvrir son découvert.

A ce jour, aucun établissement financier ne procède de la sorte et profite du système que personne n'a osé encore dénoncé.

L'Europe observe de plus en plus prêt nos banquiers, que font nos Députés ?

Par ailleurs, dés que vous êtes dans la situation où sur plusieurs mois vous avez dés commissions d'interventions régulières, aucune Banque dans le cadre d'une nouvelle relation n'acceptera de vous préter de l'argent, car c'est un principe édicté entre eux pour se sauvegarder.

Ils vous mettent dans une situation difficile par les nombreux frais facturés et vous abandonnent quand vous ne pouvez plus faire face.

SCANDALEUX !!!

Sans compter que lorsque vous ne pouvez plus faire face à défaut d'un crédit solutionnant votre situation, on vous inscrit Banque de france, FICP  ou FCC avant de vous mettre en faillite personnelle pour un particulier ou en liquidation judiciaire pour un professionnel sans se rendre compte des conséquences de ces décisions.

Conséquences terribles car dans l'hypothèse où vous retrouvez par la suite et dans le cadre d'un rebond personnel un travail salarié, vous ne pourrez plus jamais emprunter une quelconque somme d'argent ni ouvrir un compte.

Pourquoi ne pas permettre à quelqu'un qui a eu une petite faillite personnelle ou a été victime d'une liquidation judiciaire sans faute de gestion, de pouvoir dans l'hypothèse ou ce dernier retrouve un emploi salarié CDI d'obtenir à nouveau un crédit permettant de solder en partie le passif de la situation antérieure ( dans une juste limite financière bien sûr).

Mesdames et Messieurs le Députés, la seconde chance en France n'existe -t-elle pas ?

A vous politiques, qui au quotidien voulez le bien de vos concitoyens , de vous emparer de ce combat et de mener une grande réflexion urgente sur ce système bancaire pervers, qui au lieu d'aider les gens , les enfoncent et les mettent souvent à la rue.

Ce système bancaire doit être réformé dans les plus brefs délais.

Nous comptons sur vous, il y a urgence.

 

K.M.

12:44 Publié dans Coups de Gueule | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg

Commentaires

Avec un peu voire beaucoup de retard! j'aurais voulu avoir une précision sur votre article, le blog est il toujours d'actualité ? Merci de répondre à mon commentaire!

Écrit par : assurance moto | 15/02/2014

Bsr

Je ne comprends pas votre question oui le blog existe tjs ? Bne soirée CHRONICMAN

Écrit par : chronicman | 15/02/2014

Les commentaires sont fermés.